à propos / about


La Sylvaine (Ochlodes Venata) / La Sylvaine est un insecte lépidoptère de la famille des Hesperiidae.
Elle a une envergure d'environ 3 cm. On la trouve de mai à septembre, dans les prairies, les broussailles,
les champs, les haies et en bordure de forêt, de la plaine à 2000 m. Ses plantes hôtes sont diverses Graminées
dont la Fétuque. Bien qu'étant un papillon de jour, elle a un vol battu (comme celui des papillons de nuit).
C'est un papillon très actif, s'attardant rarement sur une fleur.


GleizKrew / GleizKrew voit le jour en 2007.
Philippe Gleizes réunit des camarades de longue date, Antonin Rayon et Hugues Mayot.
GleizKrew s'interroge sur les comportements, sur la dilatation.
Il est obsédé par le caractère organique du sonore, par les batteries Gretsch, les amplificateurs électriques rotatifs ou non-rotatifs et les cris de basse-cour.
Sa quête de liberté le fait déborder parfois.
Une musique d'urgence, improvisée.

Les endimanchés / Dans sa forme primitive en 1985 les endimanchés est un groupe
de percussions qui s’inspire à la fois de la musique industrielle bruitiste et de la chanson populaire.
La compagnie se forme en 1993 autour du spectacle Cabaret Voltaire, évocation de la naissance
du mouvement Dada à Zürich et poursuit un travail sur les écritures poétiques et les formes fragmentaires –
dramaturgiques ou littéraires – sur la question de leur transposition théâtrale et musicale.
Elle explore les lisières entre théâtre et poésie, en interprétant des œuvres de Michaux, Char, Ponge
ou Blanchot. Elle travaille aussi sur Brecht, Kafka et Büchner, sans abandonner les avant-gardes,
Faust ou la fête électrique, de Gertrude Stein (2003), Elisaviéta Bam, de Daniil Harms (2007).
Des spectacles plus essentiellement musicaux voient le jour, Sunday Clothes (2005-2007)
puis Inferno, Purgatory et Paradise Party (2006 -2008).

André Robillard / né en 1931, a passé sa vie dans le centre hospitalier
Georges Daumezon à Fleury-Les-Aubrais. Il y vit toujours, dans une maison indépendante,
où depuis plus de quarante ans, il construit ses fusils faits de matériaux de récupération.
Il appartient à la "constellation de l’art Brut" ; ses œuvres ont très tôt intégré les collections
rassemblées par Jean Dubuffet. Il est en outre un musicien autodidacte, joue de l’harmonica,
des percussions et pratique l’improvisation vocale brute.
Lien : http://www.artbrut.ch/